Plus de 20 000 logements…

 98 % du parc immobilier est constitué de logements collectifs, réparti sur 21 des 33 communes de l’Eurométropole de Strasbourg, dont 90 % sur la seule ville de Strasbourg et 65 % dans les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV). Le patrimoine d’Ophéa est constitué principalement de bâtiments construits avant les années 1980.

…pour tous !

Au-delà de ces logements locatifs, dont l’attribution est soumise à critères sociaux, Ophéa sait saisir des opportunités de diversification pour répondre aux attentes et besoins de tous : jeunes en insertion, jeunes actifs, seniors, entrepreneurs

Aussi, depuis 2016, Ophéa produit également, en collaboration avec Habitation moderne et Pierres et Territoires de France-Alsace, des logements en accession sociale sécurisée à la propriété, à travers la Société Civile Immobilière OPIDIA.

Carte du patrimoine d'Ophéa2021

Quelques exemples de réalisations

Nos ambitions patrimoniales

Le Nouveau Programme de Rénovation Urbaine (NPNRU)

 Avec le NPNRU, l’Eurométropole de Strasbourg rentre dans la seconde phase de rénovation de ses quartiers prioritaires. Pour Ophéa, 5 quartiers sont impactés par cet ambitieux programme signé entre l’Eurométropole, l’État et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

Pour Ophéa le NPNRU, c’est :

  • 5 510 logements au total concernés par le programme
  • 433 millions d’euros d’investissements prévisionnels dont:
    • 1 389 démolitions et 1 389 reconstructions (1 logement démoli = 1 logement reconstruit) soit près de 70 % du programme total de démolition/ reconstruction tous bailleurs confondus
    • 2 732 réhabilitations soit près de 75 % du programme total de requalification, accompagnées de 2 732 résidentialisations soit près de 65 % du programme total de résidentialisation.

Notre plan de stratégie patrimoniale (2019-2028)

5 grands objectifs :

  • Maintenir le rythme de développement de 250 logements neufs par an, y compris la reconstitution des 1 389 logements démolis dans le cadre du NPRNU, en mobilisant le foncier disponible de l’Eurométropole de Strasbourg, les partenariats avec les promoteurs dans le cadre de VEFA (vente en l’état futur d’achèvement), et les terrains mis à disposition par l’Organisme Foncier Solidaire, créé au 1er trimestre 2020.
  • Poursuivre la rénovation du patrimoine pour améliorer 8 600 logements implantés notamment dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et le patrimoine vieillissant en centre ville de Strasbourg, y compris 2 732 réhabilitations/ résidentialisations prévues par le NPNRU.
  • Maintenir l’ambition de performance énergétique des réhabilitations, en visant la norme BBC Rénovation pour les programmes engagés tout en respectant les normes architecturales énoncées par les bâtiments de France (ABF) dans les sites concernés. Raccorder, à chaque fois que possible, les logements aux réseaux de chaleur urbains aux prix très compétitifs et à la TVA réduite.
  • Intégrer l’adaptation des logements au vieillissement et aux handicaps dans notre démarche de réhabilitation du patrimoine.
  • Ne pas réaliser de vente HLM comme levier financier, mais se concentrer d’abord sur la maîtrise des coûts de gestion et proposer de l’accession sociale à la propriété.

Cette programmation concerne près de 46% des logements et atteint un montant global d’investissements de 806 000 euros.